banner cimagine.jpg

riv bon

[CÔTÉ COPILOTE] "J'ai fait copilote à la demande de Seb, sans ambitions"

Cette saison, Sébastien Carron a remporté son troisième titre national après ceux de 2014 et 2016. Cette saison, le baquet de droite du triple champion a été partagé par deux français, Vincent Landais et Jérôme Degout. Avant cela, c'est un homme qui a été le pendant de Sébastien, un certain Lucien Revaz qui a pris quelques minutes pour répondre à nos questions. Il revient sur son parcours, ses joies de partager l'habitacle d'une voiture de rallye et nous explique pourquoi le cours de copilote est pour ainsi dire essentiel à toute personne souhaitant se lancer dans le grand bain. Les inscriptions à ce cours sont ouvertes dès à présent sur la page spéciale ASN.

Combien as-tu fait de rallyes en tant que copilote ?
J'ai fait à ce jour 46 rallyes, avec 9 abandons.

Pourquoi avoir choisi le siège de copilote ?
Le rallye pour moi est tout d'abord une histoire d'amitié avec Sébastien. Nous nous connaissons avant d'avoir le permis de conduire… c'est dire si c'est lointain ! Je suis arrivé dans ce siège à la simple demande de Seb, sans aucune ambitions…

Qu'est-ce qui est pour toi le plus intéressant dans le rôle du copilote ?

Le plus intéressant dans ce rôle ? Bonne question. Je pense qu'il y a tellement de phase dans un rallye. C’est clair, le public nous voit juste le jour de la course mais ça c'est uniquement la pointe de l'iceberg. La préparation, les reconnaissances et bien sûr la course, toutes ces étapes sont très intéressantes parce que - et seulement si elles sont bien faites - le résultat est là au final.

Est-ce qu'il y a des côtés quelque peu négatifs dans le rôle du navigateur ?
Je pense que toutes les personnes qui font ce sport sont des gens privilégié à mon sens. Faire du sport automobile demande beaucoup d'engagent soit en temps soit en argent alors trouver du négatif là-dedans.... Ce serait un peu mal venu. Mais peut-être le manque de reconnaissance du public envers les navigateurs. Mais personnellement cela ne me dérange pas.

Un jour seras-tu derrière le volant ?
Non le rôle de navigateur me plait et je ne pense pas avoir le talent de Sébastien (sourire)

Tes projets pour 2018 sont déjà quelque peu définis ?
La saison 2018 n'est pas définie. Il va y avoir plusieurs facteurs qui vont décider de la suite de ma carrière sportive dans le monde du rallye. J'ai ouvert en entreprise l'année passée et cela me prend beaucoup de temps mais l'envie de faire une ou deux courses est bien là. Avec qui ? Sébastien bien sûr (sourire)

Comme expliqué en introduction, les inscriptions au cours de navigateurs 2018 sont désormais ouvertes. Un cours que tu as suivi par le passé.
Oui j'ai fait le cours en 2001 avant ma première course et à mon avis les cours devraient être obligatoires comme les cours de conduites ou les courses en slalom sont obligatoires pour les pilotes avant d’accéder au rallye. Je pense que le rôle de navigateur ne doit pas être pris à la légère. Et de faire ce cours enlève pas mal d’appréhension avant de mettre le casque sur la tête pour la première fois. Je le conseille donc vivement à toute personne souhaitant se lancer en rallye.

22528422 1317661691677842 6893396428579225274 n
Photo, Sacha Colliard