Ivo Vaz Lopes : "Notre joker de la saison en Junior a hélas déjà été grillé"

Participant au Championnat Suisse Rallye Junior pour la première fois, le jeune valaisan tentera sa chance, comme la grande majorité des pilotes inscrits, avec une Peugeot 208 R2. Si le pilote avoue ne pas réussir à l'exploiter comme il le souhaite jusqu'à présent, cette saison lui servira très certainement à s'y approcher en réalisant quelques chronos intéressants. Après un week-end de recos au Jura, Ivo nous livre ses impressions à l'aube de cette deuxième manche du Championnat Suisse Rallye Junior qui, on l'espère, lui sourira plus que lors de son abandon prématuré sur les routes du Gier. Rencontre.

Ivo, tu as débuté en rallye l'an dernier avec 2 épreuves "à domicile", le Chablais et le Valais. Désormais tu te lances dans une nouvelle aventure plus imposante, celle du Junior. Pourquoi ce choix ?
J'ai choisi le Championnat Suisse Rallye Junior car c'est un bel objectif en soi, on peut entendre parler de nous et nous sommes bien entourés. Et en cas de victoire, on a la chance de rouler une catégorie supérieure. Mais c'est surtout pour l'ambiance et la sympathie entre les différents équipages.

23270319 2038508989741252 876641775671808905 o
Photo, Trusk Images

Tu as pu tester la C2 R2 et la 208 R2. Ton choix s'est porté sur cette dernière. C'est l'arme absolue en R2 actuellement ?
Je pense que c'est l'arme absolue en ce moment car après avoir roulé en C2 où l'on trouve les limites de la voiture assez rapidement, je peux dire qu'avec la 208 je ne l'exploite pas encore au 100% de ses capacités! Il me faut encore un peu d'experience et surtout espérer faire des super temps car on peut voir que les 208, au niveau suisse arrivent, à finir dans les 20 premiers au classement général.

La première manche du Championnat Junior s'est soldée par un abandon mécanique en début d'épreuve. On prend un coup sur le moral dans ce genre de cas ?
Effectivement on prend un coup, surtout apres 17 kilomètres sur la première speciale ... On sait que cette saison on a le droit à un joker en Junior et pour nous, il est grillé... Après, soyons honnêtes, c'est la loi du rallye, on a préféré cette panne à une sortie de route et on espère ne plus avoir de soucis d'ici la fin du championnat.

A tes côtés, Charlène Bori t'accompagne aux notes. Comment en êtes-vous arrivé à rouler ensemble ?
Avec Charlène on ne se connaissait pas beaucoup avant le Valais. Je savais qu'elle avait déjà roulé sur quelques manches du Chapionnat Suisse et qu'elle s'en sortait pas mal. Vu que je cherchais un ou une co-pilote pour le Valais, elle s'est proposée et on as pu tester si l'entente passait lors de ce rallye. Au vu des points positifs de notre participation commune au Rallye International du Valais, elle a accepté de me suivre dans cette aventure du Championnat Suisse Rallye Junior.

23031205 371953993217384 7414343118929510788 n
Photo, Rallye team Vaz Lopes - Bori

Quelles sont tes ambitions parmi la meute de R2 du Junior cette année ?
Cette saison je souhaite surtout acquérir de l'expérience et me comparer aux autres participants. Je vise quand même le haut du plateau, mais pour l'instant faut que j'aprenne à manier cette magnifique 208 car comme je l'ai dit auparavant, je ne l'exploite pas à 100%.

Et comment vois-tu le Critérium maintenant que tu as fait les recos?
Pour le Critérium, les recos pour nous se terminent demain jeudi. On va finir de paufiner nos notes et de se concentrer un max. C'est un rallye très rapide à première vue et dur de se rendre compte lors des recos comment passer certains virages. L'objectif pour ce rallye est surtout de rallier l'arrivée et d'être content de nous !

23172659 1525537194167107 5669327660017517336 n
Photo, Olivier Wintenberger Photographie