Alissia Ramel, fille de rallyman, en mode course lors du Rallye du Chablais

Le Rallye du Chablais sera quelque peu différent par rapport à d'habitude pour la famille Ramel de St-Maurice. Patrick et Nadia, les parents, verront leur fille Alissia pour la première fois dans un baquet de copilote, de façon officielle. La jeune fille a déjà baigné dans le sport auto - quand ses parents en font, c'est toujours plus facile - et a même participé aux côtés de son père à différentes courses, mais c'est la première fois qu'Alissia sera véritablement engagée en tant que concurrente d'un rallye tel que nous avons l'habitude d'en parler ici sur inforallye.ch. Fini la régularité, place à la course, la vraie, pour Alissia qui s'élancera pour la première fois sur les routes du Rallye du Chablais dans le baquet de droite d'une Citroën C2 R2. Rencontre avec elle à l'aube de cette première expérience.

Alissia, peux-tu te présenter en quelques mots ? Ta formation actuelle est dans le domaine automobile n’est-ce pas ?    
Je m’appelle Alissia. J’ai 19 ans. J’habite à St-Maurice. J’ai pratiqué pendant 11 ans du judo. J’ai grandi dans une famille qui est passionnée de sport auto. Et je suis actuellement en apprentissage de mécanicienne auto.

Tu as déjà goûté au sport auto par le passé mais pas encore en étant concurrent dans une épreuve. Qu’as-tu déjà fait comme séance de copilotage ?     
Avec Mathias Rossetti, mon futur pilote, nous nous sommes déjà vus pour s’entraîner à la prise des notes. Sinon je navigue mon papa dans des rallyes de régularité. L’année dernière, j’ai également ouvert, toujours avec mon papa, le Rallye du Chablais.

Ta famille a baigné dans le sport auto avec tes parents qui ont parcouru de nombreux rallyes. C’était normal de tomber là- dedans par la suite du coup ?          
« Normal », je ne sais pas mais moi j’ai été passionnée depuis toute petite et j’allais voir beaucoup de courses automobiles. J’ai donc toujours rêvé de pouvoir faire du rallye et ce rêve devient enfin réalité.

Tu seras aux côtés de Mathias Rossetti pour cette première expérience, on l’a dit. Comment en êtes-vous arrivés à rouler ensemble ? Avec la C2 ?           
Je cherchais un pilote qui avait de l’expérience afin de m’en apporter et je connaissais Mathias. Je lui ai proposé de faire un rallye ensemble et l’aventure a commencé. Le choix de la C2 était une évidence comme Mathias en possède une. Alors pour un début, ce sera parfait.

13613231 1033373623407391 2347186556634586359 o
Photo, Gea Daldini

Ce n’est pas trop stressant de se mettre dans le vrai rôle du copilote désormais ?   
Pour le moment non car j’ai la chance de pouvoir bénéficier de beaucoup de conseils de navigateurs expérimentés et Mathias m’aide énormément aussi.

Ton copain roule depuis quelques temps en slalom avec des résultats plus qu’intéressant. Vous envisagez de faire prochainement du rallye ensemble ?  
Nous avons déjà parlé de faire du rallye ensemble. Mais ce n’est pas un projet que nous avons dans l’immédiat. Mais pourquoi pas dans le futur.

22046861 491151314597669 4599060658285840993 n
Alissia et son copain Alex à l'occasion du Slalom de Drognens en 2017

Qu’est-ce que tu appréhendes le plus et au contraire qu’est ce qui te motive le plus dans cette nouvelle aventure ?               
Ce que j’appréhende le plus c’est de ne pas être à la hauteur de mon pilote. Ce qui me motive le plus c’est de pouvoir enfin réaliser mon rêve de petite fille aux côtés de Mathias.