L'interview croisée de Nicolas Lathion & Yannick Schriber avant le Vosges Grand-Est

Ce week-end aura lieu la troisième manche de la 208 Rally Cup. Au programme du Vosges Grand-Est, 180 kilomètres de spéciales à avaler en deux jours de course. Le shakedown lancera les hostilités le vendredi 8 juin avant le lancement officiel de la compétition le lendemain avec notamment une spéciale de 27 kilomètres dès le début de journée. Autant dire que l'épreuve sera un gros morceau pour les membres de la 208 Rally Cup dont le duo helvétique Lathion/Schriber qui se lance dans l'aventure de cette compétition hautement relevée cette année encore. Après les deux premières manches, nos représentants démontrent un bon potentiel face à des pilotes expérimentés. Le soutien du Sébastien Loeb Racing est également l'un des facteurs déclenchant de ces résultats empreints de maturité. Avant de prendre le départ des Vosges pour une séance d'essai grandeur nature ce jeudi, le duo a répondu à nos questions, les mêmes pour les deux, sans se concerter. Rencontre.

Comment abordes-tu ce troisième rallye de ta saison en 208 Rally Cup ?
Yannick : Le Rallye des Vosges ressemble beaucoup à la spéciale des Dents du Midi, celle des Rives au Rallye du Chablais donc. Je suis chaud et motivé à montrer notre vrai potentiel. J'espère que les essais de demain (ndlr: ce jeudi) vont bien se passer pour nous mettre dans de bonnes conditions.
Nicolas : Et bien c'est encore une nouveauté pour nous et j'espère qu'on arrivera à reprendre confiance en la voiture et hausser un peu le rythme! Le parcours est magnifique, mais la météo est encore très mitigée, faut espérer que ça tienne (sourire)

33303737 2083892985159832 8147342034668093440 o
Photo, Nicolas Millet Photography

Comment pourrais-tu qualifier l'entente au sein de l'équipage et avec le team Sébastien Loeb Racing ?
Nicolas : L'entente est top avec Yannick, il s'est très vite adapté à mes notes et l'équipe est très professionnelle, le top. Et en plus, on rigole bien!
Yannick : Avec Nico l'entente et super. Je suis impressionné par le boulot qu'il fournit pour le rallye. On tire à la même corde. Le Sébastien Loeb Racing quant à lui est une équipe formidable. Sacha (notre ingénieur) et Romain (chef mécano de la voiture) sont des personnes en or.

33239237 1785791771477008 3137361472426868736 o
Photo, Nicolas Millet Photography

La concurrence est rude en 208 Rally Cup. Satisfait jusque-là de ce début de saison ?
Yannick : Le début de saison a été compliqué mais on veut aller de l'avant. On a d'ailleurs débuté avec la terre, ce qui était notre premier rallye sur cette surface. Le Rallye d'Antibes nous a pas souri avec des soucis de freins dès le début. On sait très bien que la 208 Cup est très difficile. On y trouve les meilleurs pilotes.
Nicolas : On savait que ça allait être rude mais en plus de la concurrence et de la découverte, nous n'avons pas eu de chance avec les conditions météo et quelques petits problèmes sur la voiture. Donc dans l'ensemble, nous sommes satisfaits, mais j'espère qu'on va pouvoir monter gentiment le rythme.

19145864 2059541664261631 1926004793486919857 n
Photo, Nicolas Millet Photography