Merci à nos fidèles partenaires qui soutiennent ce site!

    Merci à nos fidèles partenaires qui soutiennent ce site!

Fun Racing aide et se présente

C'est du côté de Savigny que les amateurs de sport automobile ont rendez-vous ce dimanche 30 avril. L'écurie Fun Racing organise une journée rencontre et baptême afin de faire découvrir l'écurie d'une manière différente. "Nous avons voulu cette journée à notre image. Nous avions l'intention de lier l'utile à l'agréable. Etant en partenariat avec l'association "Rêves Suisse" depuis notre création, nous leur avons soumis l'idée qui leur a directement plu. D'ailleurs une dizaine d'enfants seront présents pour passer une journée loin des hôpitaux. Durant la journée, tout un chacun est le bienvenu afin de profiter des animations que nous avons mis en place comme chasse aux trésors, tatouages éphémères, maquillages, dompteur de ballons et bien sûr.... découverte du sport automobile de l'intérieur" détaille Sandrine Lamoudru, membre du comité. "Cette journée a pour but de faire découvrir le sport automobile à tout un chacun, tout en réalisant une bonne action puisque les bénéfices seront reversés à l'association." La journée aura lieu donc ce dimanche de 10h00 à 17h00 à la piste du CFR de Savigny. Et l'écurie Fun Racing ne s'arrête pas en si bon chemin puisqu'elle prévoit d'ores et déjà de nouveaux concepts et idées. "C'est vrai que nous avons la chance d'avoir un comité motivé, dynamique avec plein d'idées et des projets plein le casque" sourit Sandrine. "Nous souhaitons une écurie vivante et conviviale sachant transmettre à ses membres l'envie de s'impliquer et ça marche" conclut Sandrine qui vous attend nombreux ce dimache 30 avril à Savigny.

16681960 994438017324928 2668837877974872769 n

E-mail

Le Cornuz Rally Tour prend la route ce samedi

Ce samedi, la famille Cornuz vous propose sa balade automobile au départ de Cheyres (FR). Le Cornuz Rally Tour vit cette année sa cinquième édition et comme d'habitude, la bonne humeur et la découverte de paysages grandioses sont au programme. Deux catégories sont à choix, celle du Grand Tourisme d'environ 160 kilomètres et une autre, celle dite de Navigation avec environ 200 kilomètres au programme.
Ce Cornuz Rally Tour est ouvert à tous! Pas besoin de rouler en véhicules historiques ou avec une voiture montée course, rien de tout cela. Il vous suffit d'avoir une voiture répondant aux normes de la LCR et avec laquelle vous pourrez vous balader sur les routes concoctées par les organisateurs. Au niveau du classement final, un coefficiant avantagera tout de même les anciennes voitures qui sont attendues en nombre à l'occasion de cette 5ème édition.
De plus, cette année le Cornuz Rally Tour reversera une partie des bénéfices à l'association ProCap Sport afin de soutenir une association venant en aide aux personnes handicapées.
Pour les purs amateurs, il est recommandé de choisir la parcours dit de "Grand Tourisme" avec une navigation très simple alors que le parcours "Navigation" reste une épreuve pour lequel facultés de réflexion, de déduction, d'imagination sont plus importantes. Le règlement vous explique plus en détail le concept du Cornuz Rally Tour qui aura lieu ce samedi dès 10h00.
Les inscriptions sont encore possibles auprès de la famille Cornuz au 079 439 45 69 ou le mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Le prix est fixé à 200.- CHF, comprenant un prix souvenir pour tous, de nombreux prix pour un tiers des participants ainsi que le fameux souper à l'issue de cette extraordinaire journée. Pour suivre le Cornuz Rally Tour, rendez-vous également sur leur page Facebook.

11008070 1577102272557354 695256112106580448 n

E-mail

Florian Gonon remporte le Rallye Salamandre (B)

Après une belle victoire en Clio R3T Alps Trophy lors du Critérium Jurassien, Florian Gonon a pris ce week-end la direction de la Belgique afin de participer au Rallye Salamandre, épreuve dans la région du Lac de l'Eau d'Heure, à mi-chemin entre Charleroi et la frontière française. Le pilote valaisan a troqué sa Renault contre la Ford Escort MK1 qui l'avait déjà emmené sur la plus haute marche du podium VHC en Suisse. Accompagné par Michel Horgnies aux notes, la bagarre a été importante puisque plus d'une trentaine d'engagés étaient inscrits dans cette catégorie proche de ce que nous connaissons ici en historique, dont la grande majeure partie du plateau était composé de Ford Escort, soit 24 véhicules, différentes tout de même en fonction des évolutions choisies par les équipages engagés.
La victoire du suisse n'était pas assurée malgré qu'il ait signé premier scratch tant la lutte a été forte. Le retard du valaisan a été jusqu'à 10 secondes, mais Florian termine finalement sur la plus haute marche du podium devant deux autres Ford Escort pour respectivement 6 et 39 secondes. Gonon avait déjà remporté cette épreuve en 2016 pour une seconde.

17991918 254803871658954 19482707902601314 n

E-mail

Deux nouvelles recrues en Clio R3T Alps Trophy

Le Clio R3T Alps Trophy a débuté son aventure lors du Critérium Jurassien avec cinq équipages inscrits avec un réel choc des générations puisque Florian Gonon, ancien champion suisse de la discipline intègre les rangs du trophée face aux actuels tenants du titre du Junior, la paire Devanthéry/Volluz qui ont à leur disposition cette Clio R3T suite à leur victoire dans le Championnat réservé aux moins de 28 ans l'an dernier. En guise de trouble-fêtes, Philippe Broussoux revient dans le trophée après une première participation l'an dernier. Il est suivi par Olivier Courtois, habitué de la compétition et pilote français émérite aux nombreuses victoires scratchs. Enfin, petit nouveau, le valaisan Ismaël Vuistiner n'a pas démérité et a réussi à prouver qu'il faudra compter sur lui cette année avec cette voiture lors du Critérium Jurassien.
A ces cinq équipages se rajoutent désormais deux nouveaux en Clio R3T Alps Trophy, pour le plus grand bonheur du promoteur qui offre aux pilotes intéressés plusieurs formules d'engagements très intéressantes. Pour rappel, tout équipage qui souhaite participer à l'une des manches du Clio R3T Alps Trophy 2017 peut le faire pour la modique somme de Fr. 300.00 de frais d'engagements. Cette formule donne accès aux primes offertes par manche à chaque pilote et sans contrainte de devoir réaliser plusieurs manches ou le trophée entièrement. Il est possible de réaliser des "one-shot" comme on l'appelle dans le jargon et repartir avec de superbes dotations qui font toujours plaisir dans ces temps plutôt reconnus comme délicats en termes de recherche de budget. De plus, le rapport prix / performance est dans les plus imbattables quand on prend en compte ce que l'on paie en termes de location et les résultats qu'il est possible de réaliser avec cette voiture. Pour rappel, Florian Gonon s'est classé dans les dix premiers du Critérium alors que la concurrence était énorme avec 9 R5, une Porsche RGT et plusieurs S1600 notamment au départ de l'épreuve.

L'un des deux nouveaux n'est pas inconnu dans le cadre du Clio R3T Alps Trophy puisqu'il y avait participé l'an dernier à l'occasion du Critérium. Dorian Launay est un pilote français qui a connu ses heures de gloire en rallycross, avant de dériver vers le rallye pur lors de la saison 2015. Après un passage en 208 R2, le pilote de 29 ans a choisi la marque au losange pour continuer sa carrière lui qui avait d'ailleurs débuté en Championnat de France de la montagne en Renault Clio groupe N. Il revient cette année en Clio R3T Alps Trophy accompagné aux notes par Laetitia Pérez.

Autre équipage qui fait son incursion en Clio R3T Alps Trophy, c'est un équipage helvétique cette fois-ci et qui plus est valaisan comme la plupart des inscrits dans cette série. Le jeune Martial Praz de Nendaz a commencé ses armes dans le baquet de droite de Léo Lamon avant de prendre le volant lors du dernier Rallye International du Valais sans passer inaperçu. Sa performance au volant de la 207 R3T réputée comme délicate à emmener aura éveillé plus d'un intérêt. A l'aube de cette saison 2017, il revient sur son début de carrière et ses performances.

Martial, on t'a connu comme copilote en rallye, aux côtés de Léo Lamon. C'était un bon apprentissage ?
Oui j’ai débuté ma carrière en tant que co-pilote au RIV 2014, ça été un super bon apprentissage pour moi car j’ai pu découvrir le métier de copilote avec un pilote qui avait lui aussi débuté dans le baquet de droite. Ca a été plus simple pour débuter ainsi.

En octobre dernier, changement de rôle... tu es devenu le pilote de la 207 R3T, avec un beau résultat, et un grand plaisir ?
Après le Rallye du Chablais, Léo m’a dit "Bon, tu fais le Valais alors ?". Je lui ai répondu que j’aimerai bien, que c’était mon rêve et lorsqu'il m’a dit "Ok, je te prête la 207 et je te co-pilote !", j’ai dit tout de suite oui et de fil en aiguille, j’ai fait ma licence et trouvé le budget pour être au départ du Rallye du Valais. Au départ du rallye j’ai eu un peu d’appréhension, mais le feeling était bon dans la voiture et je me suis vite senti à l'aise. Je pensais en tout cas pas finir aussi bien pour un premier car j’avais très peu de kilomètres de roulage en voiture de course, en l’occurrence 40 kilomètres à Rally for Smile… donc le plaisir était au rendez-vous, clairement !

La 207 étant partie désormais ... tu t’es donc tournée vers la Clio R3T désormais ?
Effectivement, j’ai choisi cette monture pour m’inscrire au Clio R3T Alps Trophy. Je vais tester la voiture le 28 avril prochain et participer par la suite au Rallye du Chablais et Rallye du Valais dans le cadre de cette compétition.

Toujours avec Léo dans le baquet de droite ?
Malheureusement non, Léo avait envie de lever le pied pour se consacrer à sa famille mais sera toujours présent à mes côtés pour m’aider. D’ailleurs, je tiens vraiment à le remercier pour tout ce qu’il a fait et qu'il fait encore maintenant pour moi. Dans le baquet de droit, ce sera Samantha Rossier qui me copilotera.

Des objectifs ?
L’objectif principal que je me suis fixé est de prendre un maximum de plaisir derrière le volant pour le moment et d'engranger les kilomètres et de l’expérience car il y aura beaucoup de nouveautés, nouvelle voiture, nouvelle co-pilote. Je débute ma saison le samedi 13 mai avec un souper de soutien afin d’être au départ du Rallye du Chablais et du Valais cette année. Eventuellement, si ceci est possible et envisageable, je prendrai peut-être le départ de la Course de Côte Ayent-Anzère que j’adore et qui est magnifique.
Avant de conclure, j’aimerai remercier en tout premier mon papa et Léo car sans eux je ne serai pas là aujourd'hui et aussi un petit clin d'oeil à tous les bénévoles qui permettent de pratiquer notre sport. Merci à tous en espérant vous voir nombreux sur le bord des routes et à mon souper de soutien
(rires). Et merci à toi Lionel de faire partager ce sport grâce à inforallye.ch !

17973517 772378269592620 1601377527642071404 o
Dorian Launay en action avec sa Renault Clio R3T

E-mail

Tragique accident au Rally Targa Florio, 2 morts

Le Rallye Targa Florio, manche italienne se déroulant en Sicile, a vécu un tragique accident lors de la troisième spéciale. Selon plusieurs médias italiens dont Autosprint, la voiture numéro 29 composée de l'équipage Gemma - Mauro Amendolia (Mini Cooper R1T) est sortie de la route suite à des conditions rendues difficiles notamment à cause des précipitations neigeuses de ces dernières heures sur la région. Au moment de l'accident, c'est Mauro, pilote de 53 ans qui était au volant, sa fille de 26 ans, Gemma ayant pris la place de copilote alors qu'elle était inscrite comme pilote sur la liste des engagés. Durant leur sortie de route, le pilote expérimenté ayant roulé avec des voitures puissantes par le passé (S1600, R3, etc.) a été mortellement blessé, tout comme le commissaire présent sur le lieu de l'accident. La copilote est quant à elle dans un état jugé grave.
Toute la famille du rallye est touché par cet accident qui a coûté la vie à deux passionnés. L'épreuve a été annulée suite à cette tragique nouvelle.

15250766 10209985031056140 1108648277844589336 o

 

E-mail

Une Saxo helvétique à l'assaut du Championnat de France

Quatre pilotes suisses ont décidé de tenter leur chance sur les routes du Rallye Lyon-Charbonnières Rhône, manche du Championnat de France qui accueille plus de 140 pilotes cette année. Christian Joye au volant de sa Citroën Saxo VTS N2 en fait partie. "Je suis serein et confiant à l'approche de cette échéance, même si je sens une bonne pointe d'excitation et quand même quelque peu de stress" explique le pilote helvétique qui a la particularité de n'avoir roulé qu'en France jusqu'alors. "J'ai effectivement participé à trois rallyes français la saison passée et encore rien en Suisse. Pour l'instant, rien n'est prévu ici, si ce n'est peut-être le Valais si nos partenaires actuels et potentiels nous permettent de réunir le budget" explique Christian qui voit l'échéance du Lyon-Charbo comme un marathon. "C'est un rallye qu'il va falloir gérer pour arriver au bout. Avec Bruno mon navigateur, on va tenir et on espère que la mécanique fera de même car pour le moment nous n'avons pas eu beaucoup de chance de ce côté-là" entonne le pilote de Vallorbe qui étrennera donc l'une des plus petites voitures du plateau. "C'est une très bonne option pour débuter avec peu de moyens comme nous. C'est une petite voiture très sympa et très joueuse comme je les aime" sourit le principal intéressé qui remercie tous ses proches et amis qui le soutiennent dans l'aventure. "Je tiens à remercier toutes les personnes qui nous soutiennent au quotidien. Merci ma femme, mes enfants, mon ami mécano, etc. sans qui rien ne serait possible. Nous avons environ sept rallyes au programme de cette saison, toujours du côté France avant d'éventuellement franchir la frontière en Suisse" explique Christian qui fêtera ses 50 ans à la fin de ce mois. "J'espère que nous pourrons donc sabrer le champagne à cette occasion sur le podium final à Lyon ce week-end" termine le pilote à la Saxo grise.

15073289 1341958712504357 509741430553443723 n

E-mail

Des bases d'essai à deux pas de la Suisse !

En Suisse, il est plutôt délicat d'obtenir les autorisations afin de fermer une route pour des essais privés. En France, un collectif de retraités, Team Essais Rallye Sport, est spécialisé dans ce genre de prestations et le fait à une quarantaine de kilomètres de Genève. Cinq bases d'essais existent, de 1 à 7 kilomètres, et permettent de retrouver plusieurs types de routes afin de faciliter les pilotes à prendre en main leur auto en fonction de l'épreuve qu'ils veulent réaliser. Une de ces bases, Menthières, d'une longueur de 7 kilomètres fractionnables, est définie comme proche des routes du Rallye du Mont-Blanc et donc relativement assez proches de nos routes alpines, pour une préparation du Rallye du Chablais du Rallye International du Valais par exemple.
De très nombreux pilotes ont fait confiance au Team Essais Rallye Sport afin de s'entraîner et tester leurs bolides ces dernières années. Du côté des suisses, Laurent Reuche, Michaël Burri, Pascal Perroud, Laurent Vukasovic, Jérémie Toedtli, Nicolas Lathion, Jean-Marie Renaud, Steeves Schneeberger, Florian Gonon ou encore Pascal Bachmann pour ne citer que quelques noms, se sont déjà rendus sur l'une des bases du Team Essai Rallye Sport.
Ces journées sont "à la carte" et peuvent être faites sous forme de demi-journée ou journée avec aucun surplus jusqu'à trois voitures présentes lors de la séance d'essai. Les prix de location de la piste se situent entre 500 et 1000 euros environ, en fonction de la longueur, du temps et de la base choisie. Une partie du montant, environ un tiers, est reversé à l'une ou l'autre association de la commune traversée afin d'aider les enfants, les pompiers, une action de bienfaisance, etc. choisie par le Conseil Communal lors de la demande d'autorisation. C'est donc une bonne action que vous ferez en même temps que vous testerez votre bolide.
Une dizaine de commissaires expérimentés sont disponibles pour sécuriser le parcours, fermer les routes annexes et assurer les tâches qui incombent à l'organisateur d'une telle journée.
Jérémie Toedtli avait testé sur la base Menthières la Ford Fiesta R5 de Laurent Vukasovic, c'était sa première expérience avec une 4x4, à revivre en vidéos en cliquant sur ce lien Test Menthières Ford Fiesta R5 Toedtli.
Pour contacter le Team Essais Rallye Sport, vous pouvez prendre contact avec M. Michel Rochaix, président de l'association auprès de l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au +33 6 89 27 67 14. Le team possède également une page Facebook.

15403706 588372041346915 45397895859684561 o

E-mail

Plusieurs équipages suisses au Lyon Charbo

Ancienne manche du Championnat Suisse des Rallyes, le Rallye Lyon-Charbonnières a toujours plu aux pilotes helvétiques. Depuis 2002 et la dernière édition en Championnat helvétique, l'épreuve a toujours réuni quelques pilotes suisses. Cette année, ils sont quatre à s'affronter sur les routes de la région lyonnaise dans le cadre de l'une des manches les plus prisées du Championnat de France. 144 engagés au départ de l'épreuve! Un plateau grandiose qui fera saliver de nombreux amateurs de rallye ici en Suisse. Mais comparons ce qui est comparable...
Le Rallye Lyon-Charbonnières verra les pilotes suisses suivants :

#021 Alain Blaser / Sissy Reignir - Ford Fiesta WRC
#109 Denis Baillif / Patricia Pages - Peugeot 208 R2
#122 Jean-Marie Allaz / Valérie Allaz-Piller - Peugeot 206 RC N3
#139 Christian Joye / Bruno Dos Santos - Citroën Saxo VTS N2

Du côté français, tous les ténors du Championnat de France seront de la partie. David Salanon portera le n° 1 sur les portières de sa Fiesta WRC, lui qui a déjà remporté à trois reprises ce rallye. Il affrontera de très nombreuses R5 dont celles de Quentin Giordano, Eric Mauffrey, Bruno Riberi, Pierre Roché, Jérémi Ancian, Ludovic Gal, Bruno Riberi ou encore le successeur de Jean Ragnotti, Julien Saunier, vu en Clio avec un talent certain et qui testera pour la première fois une R5, en l'occurrence une Skoda Fabia. Le Champion de France en titre, Sylvain Michel, est quant à lui absent, ayant mis l'option plutôt sur une campagne européenne.

Le Rallye Lyon-Charbonnières aura lieu du 20 au 22 avril et comptera 226 kilomètres d'épreuves spéciales. Plus d'informations sur le site www.asarhone.com

10468004 10201723213600518 3320975121278356938 o

E-mail

Premières infos concernant le Rallye du Chablais

Le Rallye du Chablais aura lieu les 2 et 3 juin dans la région d'Aigle qui, pour la deuxième année, sera le QG de la troisième étape du Championnat Suisse des Rallyes. Cette année, l'épreuve comptera également pour la FIA Alpine Rally Trophy, la Coupe d'Europe des Rallyes où il se pourrait que des pilotes français et italiens - les deux autres nations faisant partie de l'Alpine Trophy - fassent le déplacement afin de marquer de précieux points pour la finale prévue en novembre avec tous les ténors des différents challenges régionaux.
Le Rallye du Chablais offrira un programme quasiment identique à celui des dernières années avec les classiques qui ont fait le succès de l'épreuve. En raison de sa présence au niveau européen, le cahier des charges a été passablement augmenté en exigeant par exemple la traduction de tous les documents en anglais et la réalisation d'un guide du rallye. Tous ces documents ainsi que le formulaire d'engagement online se trouvent sur le site du Rallye du Chablais. Retrouvez également les informations les plus importantes sur la page spéciale Rallye du Chablais de ce site. Le délai d'inscription est fixé au lundi 15 mai 2017.

10255467 1081523855196689 1186359701277705598 o

E-mail

Résultats du Challenge inforallye.ch lors du Critérium

Le Challenge inforallye.ch a repris ses droits sur les routes du Critérium Jurassien pour une nouvelle saison où de nouveaux partenaires font désormais partie des généreux donateurs. C'est par exemple le cas de c'iMagine, l'entreprise de Marc Gyger, ancien pilote de rallye, qui désire toujours mettre en avant ce sport et offrir de l'aide aux pilotes helvétiques. C'est pour cette raison que c'iMagine est désormais partenaire du Challenge et offrait pour ce premier rallye un bon valable pour 50 stickers autocollants d'une valeur de 150.- francs. Ce premier prix a été désigné à ...

Maude Studer / Jacqueline Favez
L'équipage féminin de la Scuderia Tayfin courait au volant d'une Renault Clio R3. Pour Maude, qui compte déjà plus d'une dizaine de rallyes en tant que pilote, ce Critérium ne lui a guère souri, en tout cas pas ces dernières années où elle a dû à chaque fois abandonner. Elle avait dû faire de même en 2013 lorsqu'elle naviguait son homme. Mais cette fois-ci la paire Studer/Favez a bel et bien vu l'arrivée de ce rallye jurassien. Même si les choses n'avaient pas bien commencé pour elles... des soucis d'intercom entre les deux membres de l'équipage les obligeaient à des signes manuels pour faire comprendre les notes... Rien de très agréable pour se mettre en confiance. Mais malgré cela et pour le sourire du devoir accompli au moment de franchir la ligne d'arrivée, l'équipage féminin remporte le premier prix offert par notre partenaire c'iMagine! A noter que chez les Studer, le rallye c'est une affaire de famille puisque son mari, Sébastien, roulait également en Clio R3. Malheureusement, ce dernier a dû abandonner après l'ES 5.

17879885 1278961255512842 1074003402504393813 o

Christian Blanchard / Frédéric Helfer (2ème - 50.- CHF chez RAVASICORSE et 2 entrées au Karting de Vuiteboeuf)

"Enfin !" diront certains. Après une série noire de six abandons consécutifs avec trois pilotes différents, tous les regards étaient tournés vers l'équipage Blanchard / Helfer. Allaient-ils franchir la ligne d'arrivée de ce rallye ? C'est la question que l'on était en droit de se poser... Est-ce que le chat noir de Fred a été écarté ? La réponse est oui ! Le navigateur qui était sur cette série de six abandons consécutifs n'aura pas signé de septième fin prématurée. Ils ont vu le podium d'arrivée final et qui plus est à un excellent 11ème rang, le top ten leur tendant les bras s'ils n'avaient pas écopé d'une pénalité de 20 secondes. Le duo au volant de la Clio S1600 a régalé les spectateurs de ses passages souvent à la limite et vise la Coupe Suisse des Rallyes à la fin de cette saison. En tout cas, pour l'instant ils ont démontré qu'ils fallaient compter sur eux, même si leur monture prendre gentiment de l'âge avec plus d'une dizaine d'années au compteur. Pour cela, le jury inforallye.ch offre à la paire Blanchard / Helfer le deuxième prix du Challenge.

17760114 855128607959299 2044512816415132630 n

Anthony Hugueulet / Antoine Ruffieux (2 entrées au Karting de Vuiteboeuf)

La paire jurassienne a signé un beau rallye et n'en revenait d'ailleurs pas au moment de franchir le podium final. Anthony était très satisfait et surpris de voir leur place dans certaines spéciales et même au classement final. N'ayant pas vu l'arrivée du Crité l'an dernier suite à un accident, les deux hommes à la Subaru Impreza ont laissé de côté cette déconvenue et ont débuté cette saison sur les chapeaux de roues. Après un très bon 15ème rang au Florival en France voisine, ils récidivent ici avec un 24ème rang et une deuxième place de la classe 11, synonyme d'ISA, juste derrière Blanchard. Ils pourront ainsi également se titiller sur la piste du Karting de Vuiteboeuf, notre partenaire.

17807238 10212900565013061 7041946197178242335 o

Nicolas Glassey / Fabien Plaschy (2 entrées au Karting de Vuiteboeuf)

Le valaisan en était à sa troisième tentative avec sa Renault Clio groupe A sur les routes du Critérium Jurassien. Jusqu'à maintenant et depuis qu'il roule avec cette voiture, Nicolas n'avait jamais franchi la ligne d'arrivée. Cette arrivée après trois Critérium méritent bien une distinction. A noter que Nicolas avait débuté sa carrière dans le baquet de droite sur les routes du Critérium, c'était en 1991 ... Depuis, les choses ont passablement changé, mais le plaisir de rouler sur les routes rapides et exigeantes du Crité ne lui a jamais passé. 26 ans plus tard, il est toujours là. Pour cette abnégation, nous lui offrons la 4ème place synonyme de deux entrées au Karting de Vuiteboeuf.

17917341 10208166126463602 1176766183286432057 o

E-mail

Nouvelles de l'équipage Loeffler/Rappaz, accidenté au Critérium

Lors du chrono 8 entre Goumois et Les Enfers, l'équipage inscrit en Championnat Suisse Rallye Junior et composé de Yoan Loeffler et David Rappaz est violemment sorti de la route à quelques centaines de mètres de l'arrivée et a percuté un arbre. Le choc a été d'une extrême violence et l'équipage a dû être désincarcéré puis médicalisé en urgence sur place par les équipes présentes sur le rallye, aidés par des renforts externes. Les deux hommes ont été héliportés à l'Hôpital de l'Ile à Berne suite à cet accident.
David Rappaz, le copilote s'en sort avec une grosse frayeur et a pu quitter l'hôpital le lendemain. Il doit tout de même se reposer et prendre soin de lui ces prochains temps. Pour Yoan, 20 ans, le cas est jugé plus compliqué puisqu'il a subi de nombreuses fractures à la suite de la décélération que la DS3 R1 a subi en heurtant cet arbre. Yoan a été plongé dans un coma artificiel durant les heures qui ont suivi l'accident et se réveille désormais gentiment, mais le jeune a besoin d'encore beaucoup de sommeil pour récupérer. A l'heure qu'il est, il est difficile de connaitre en détail les séquelles éventuels pour la suite, mais ses proches étant allés à sa rencontre hier sont plutôt confiants. Yoan fait de petits progrès jour après jour et répond aux demandes de sa famille comme par exemple de serrer la main d'une personne. Mais le chemin est encore long, très long.
Notre sport fétiche est dur et sa loi implacable. Yoan met tout en oeuvre depuis de très longs mois afin de participer au Championnat Junior alors qu'il est encore en apprentissage. Sa passion est immense et bien plus importante que la plupart des amateurs du paddock helvétique. Cette dernière lui servira très certainement à avancer et continuer les progrès afin de revenir prochainement, plus fort que jamais.
Tout le monde du rallye helvétique a été touché par cette terrible nouvelle samedi après-midi et nous vous souhaitons, Yoan et David, le plus prompt des rétablissements. Courage les amis!

17835112 1926484967610322 3422634452231744799 o

E-mail

Classements à l'issue du Critérium Jurassien

Avec sa deuxième victoire en autant de courses, Sébastien Carron pointe légitimement au premier rang du Championnat Suisse après le Critérium Jurassien. Il est talonné par Ivan Ballinari et Nicolas Althaus, comme lors du rallye jurassien. Avec les 42 points marqués lors de cette manche - les points sont augmentés quand les rallyes font plus de 200 kilomètres de spéciales - le valaisan laisse le tessinois à 13 unités. Nicolas Althaus qui n'a pas prévu une saison complète avec sa Fabia R5 est à 25 points du premier. Néanmoins, ce classement n'est pas complètement définitif car les trois premiers du classements ont subi un test anti-dopage, une première sur les terres jurassiennes. Les résultats seront donc officiellement validés après analyse.
Au niveau de la Coupe Suisse des Rallyes, c'est le Junior Thomas Schmid qui se met en avant, alors que Julien Schopfer en Peugeot 106 ISN est deuxième, juste devant Christian Blanchard qui score au maximum sur cette manche mais qui avait malheureusement fait chou blanc lors du Gier. A noter que les points de la Coupe Suisse sont désormais distribués par catégorie et non plus au général de la Coupe avec tous les pilotes. Blanchard et Rérat remportent respectivement l'ISA et l'ISN et obtiennent tous deux 32 points, ce qui offre pas mal d'égalités à l'heure actuelle dans ce classement.
En Coupe VHC, pas de surprise puisqu'Eddy Bérard signe un nouveau succès sur les routes jurassiennes. Il s'adjuge la Coupe actuellement avec près de 30 points d'avance sur le régional Alain Röthlisberger.
En Junior, Nicolas Lathion confirme avec un deuxième succès, synonyme de prise de pouvoir du classement. En effet, le nombre de R2 était plus élevé que les R1 - 5 contre 4 - ce qui a permis au pilote valaisan de scorer au maximum alors que les points du R1 et donc de Thomas Schmid étaient légèrement moins importants car la barre des 5 partants n'a pas été franchie.
Enfin, en Clio R3T Alps Trophy, la première manche a souri à Florian Gonon qui s'adjuge la catégorie. Il marque 204 points - ces derniers étant répartis par épreuve spéciale notamment - alors qu'Olivier Courtois est à 177 unités.
Découvrez tous les classements sur la page spéciale Saison 2017.

17505099 10155200147909568 4152376112262728603 o

E-mail

Jérémie Toedtli impressionne au Tour de Corse WRC

Pendant que le peloton helvétique s'est déplacé au Jura afin de vivre la 40ème édition du Critérium Jurassien, un suisse a franchi la frontière afin de participer au Tour de Corse qui a pris désormais place au mois d'avril en lieu et place de sa date du mois d'octobre. Ce suisse, Jérémie Toedtli, a clairement impressionné son monde au volant de sa Skoda Fabia R5. Après une belle performance au dernier Rallye International du Valais où le neuchâtelois a terminé troisième scratch, il s'est, cette fois-ci, attaqué à beaucoup plus gros, en l'occurrence à la concurrence du WRC2 où l'on retrouve de nombreux pilotes de pointes, voire d'anciens pilotes officiels comme Andreas Mikkelsen et Eric Camilli.
Le pilote helvétique ne cachait pas sa joie au moment de franchir la ligne d'arrivée. "Nous franchissons la ligne d’arrivée en 12ème position du classement général et 5ème du RC2. Nous avons haussé notre rythme tout au long de la course pour se rapprocher des leaders du WRC 2. Antoine et moi tenions à remercier Easy rally et Eric Jess André FASTECC-Conseils pour l’exploitation de notre Škoda Fabia R5, merci également à l’ensemble de mes partenaires, famille et amis qui nous ont soutenu" pouvait-on lire sur sa page Facebook.
Prochaine étape prévue en Suisse pour Jérémie, le Rallye du Chablais au début juin.

17854767 1098918110213796 4181819001343312438 o

E-mail

Carron, 40 ans après

Le Critérium Jurassien fête cette année ses 40 ans. Une édition anniversaire accompagnée d'un soleil radieux tout au long du week-end, ce qui a permis de vivre un spectacle incroyable tout au long des deux jours de course. La liste des engagés faisait état de 9 R5, ce qui avait réjoui d'entrée tous les amateurs de la discipline. Et dès les premiers kilomètres de course, les ténors du Championnat Suisse ont pris les devants avec un Sébastien Carron en grande forme. Le champion en titre n'a pas dérogé à la règle, même s'il devait découvrir son nouveau navigateur à ses côtés, Jérôme Degout, venu tout droit du baquet de droite de Sylvain Michel, Champion de France en titre... D'entrée, le valaisan claque près de cinq secondes à son principal contradicteur, le régional de l'étape, Nicolas Althaus, présent au volant de la Fabia R5 qu'il avait découvert lors du Gier. Les deux hommes joueront très souvent serrés, le tout arbitré par un certain Ivan Ballinari qui s'est souvent intercalé entre les deux hommes, au volant de sa Fiesta R5. Au soir de la première journée de course et des cinquante premiers chronos, c'est Sébastien Carron qui vire en tête devant Nicolas Althaus à 15.4 secondes et Ivan Ballinari à 17.8 secondes.
C'est donc dans cet ordre que les trois hommes reprendront le départ le lendemain pour une journée extrêmement bien remplie avec pas moins de 150 kilomètres de chronos au programme, l'équivalent d'un Rallye du Chablais concentré sur une journée. Sébastien ne lâche rien et continue de tenir ses adversaires à distance, dictant sa loi et ne laissant que des miettes à ses adversaires. Bally obtiendra tout de même deux scratchs, dont le premier de la journée avant de laisser place au valaisan jusqu'en milieu d'après-midi. Au moment d'aborder le dernier chrono, Le Pré Petitjean - Saignelégier, dont l'arrivée se situait à deux pas du parc d'arrivée finale, Carron affichait 37.2 secondes d'avance sur Bally. C'est donc en toute logique que le leader lâche la pression dans le dernier chrono, laissant Althaus signer son premier au volant de la Fabia R5. Le valaisan termine ainsi l'épreuve avec une avance de 35.9 secondes sur Ballinari et 55.0 secondes sur Nicolas Althaus, ce dernier ayant été crédité d'une pénalité de 10 secondes pour départ volé. Sébastien ne cachait pas son émotion au moment de prendre la parole sur la plus haute marche du podium de Saignelégier. "Mon père Philippe a été le premier vainqueur du Critérium Jurassien. 40 ans plus tard, je lui succède. J'en suis très fier. Et mes pensées vont également à mon oncle Christian qui nous a quitté il y a quasiment deux ans jour pour jour. Je lui dédie ce succès" expliquait l'actuel leader du Championnat Suisse des Rallyes.

DSC 9661 1080 COL

Derrière ces trois pilotes, les autres R5 du plateau ainsi que la Porsche de Valliccioni n'ont de loin pas démérité, à commencer par Michaël Burri, contraint de changer de monture au dernier moment et qui s'est offert un superbe quatrième rang au volant d'une voiture qu'il découvrait, la DS3 R5, qui se sait moins performante, sur le papier tout du moins. "Je suis très satisfait de la place obtenue. On avait pu faire qu'une quarantaine de kilomètres d'essais avant le rallye. C'est une voiture bien différente de la Fiesta qu'on avait pu rouler au Gier. Terminer quatrième ici, c'est un réel plaisir" confiait Michaël à l'heure de franchir le podium final de l'épreuve. Le jurassien bernois a bagarré tout au long du week-end avec Pascal Perroud qui place sa Fiesta R5 au 5ème rang avec une avance confortable sur les suivants, l'équipage corso-valaisan composé de Marc Valliccioni et Sandra Arlettaz. Avec la Porsche 997 GT3, ils ont régalé les spectateurs même si, paradoxalement, il a été plus difficile pour Marc de trouver un bon feeling sur ce Crité ensoleillé par rapport aux conditions difficiles de l'an dernier. "Les routes du Crité sont magnifiques, mais très rapides et surtout pas mal bosselées, ce qui ne facilite pas la tâche de la Porsche. Mais j'ai pris un pied d'enfer et je suis très heureux d'avoir réalisé ce rallye en lieu et place du Tour de Corse, mon rallye de coeur qui se déroulait ce week-end. Mais après le passage des voitures de tête, la route est complètement défoncée et il est très difficile de prendre du plaisir avec une voiture comme la nôtre sur des routes aussi dégradées. Je ne regrette donc pas d'être venu au Critérium" explique le principal intéressé. Autres R5 classées, celle de Mike Coppens qui retrouve le podium après sa sortie du Gier dans la première spéciale. La présence de Christophe Roux, son copilote fétiche, y est certainement pour quelque chose également. Quant à Jean-Marc Salomon, découvrant plus grandement cette voiture après le petit Rallye du Florival de la fin mars, il clôt ce 40ème avec un 8ème rang final. Les R5 de Cédric Althaus et Daniel Sieber n'ont pas vu le podium final, en raison respectivement d'une casse moteur et d'une sortie de route sans gravité dans la spéciale de St-Brais pour le suisse-allemand.

DSC 1999CP

Dans la catégorie du Clio R3T Alps Trophy, il se murmurait dans les paddocks que l'arrivée de Florian Gonon n'allait pas passer inaperçue. L'ancien Champion Suisse revient au départ du Crité dans le cadre d'un trophée au volant de cette Clio R3T qu'il découvrait pour l'occasion, accompagné aux notes par Sarah Tharin. Et le valaisan n'a pas fait dans la demi-mesure. Il termine ce rallye au 9ème rang du général avec une avance confortable de près de deux minutes sur son plus proche contradicteur, le français Olivier Courtois qui se classe d'ailleurs juste derrière lui au classement scratch et clôt ainsi le top ten de ce Crité édition 2017. Dans cette catégorie du Clio R3T, les aléas de la mécanique ont joué des tours à Ismaël Vuistiner, nouveau venu dans la compétition qui a dû prendre en main sa voiture tout en faisant face à ces quelques avaries techniques. Il termine au cinquième rang avec le sentiment du devoir accompli. Entre Olivier et Ismaël, le champion junior en titre, Aurélien Devanthéry, rallie Saignelégier au 3ème rang, lui qui avait en ligne de mire la deuxième place du trophée. Malheureusement, une crevaison anéantit ses espoirs lors de l'avant-dernier chrono. Il se contentera de la médaille de bronze pour ce premier rallye en Clio R3T. Quant à Philippe Broussoux, il confie en toute modestie ne jamais avoir pu suivre le rythme des premiers, mais se contente très volontiers de ce quatrième rang du trophée. Cinq voitures au départ et autant à l'arrivée, le Clio R3T Alps Trophy a bien débuté et continuera son aventure du côté du Chablais début juin.

DSC 9934 1080 COL

En Junior, les deux catégories étaient garnies d'un plateau de grande qualité. En R2, les nouveaux, Victor Darbellay/Charlène Bori, ont démontré de belles dispositions avant de devoir abandonner sur ennui mécanique lors de la spéciale de France, celle entre Villars et Réclère. A charge de revanche lors du prochain rallye. Du côté des habitués, le duo Lathion composé de Nicolas et Gaëtan a confirmé les bonnes dispositions de la première manche au Gier. Ils terminent sur la plus haute marche du podium et prennent ainsi l'ascendant au classement actuel du Junior. Niki Bühler est deuxième et Jonathan Michellod troisième de ce Critérium 2017. Du côté du R1, la bagarre annoncée entre les différents protagonistes a rapidement tourné à l'avantage de Thomas Schmid qui s'est positionné en leader du classement R1 devant Sacha Althaus qui a dû reprendre confiance après sa sortie du Gier. Les demoiselles Audrey Dauphin / Santana Chesaux ont quant à elle terminé sur le podium.

DSC 2816CP

Mais ces résultats du Junior et du rallye en général d'ailleurs n'ont qu'une valeur chiffrée tant le côté émotionnel et l'affect de la famille du rallye a été touchée en plein coeur suite à la violente sortie de route de l'équipage composé de Yoan Loeffler et David Rappaz. Les membres du Junior ont violemment heurté un arbre dans la spéciale de Goumois, à quelques hectomètres de l'arrivée des Enfers. Les deux occupants ont été héliportés à Berne. Si le navigateur est en bonne voie, le pilote lui reste pour l'instant dans un état plus délicat à l'heure où ces lignes ont été écrites, dimanche 9 avril à 18h00. La famille du rallye est touchée et nos plus sincères messages de prompts rétablissements vont à l'équipage touché et souhaitons plein de courage à la famille et aux proches de ces deux jeunes d'à peine vingt ans. Le vainqueur de l'épreuve Sébastien Carron a d'ailleurs transmis, sur le podium final, son désarroi face à la situation et souhaite à l'équipage tout le meilleur pour la suite, lui qui avait justement félicité ces deux jeunes sur le podium du Rallye du Chablais de l'an dernier, ce qui était leur premier rallye et leur première arrivée.

DSC 1744 1080 COL

Dans le classement des différentes catégories, notons tout de même le succès de Christian Blanchard et Frédéric Helfer en classe 11, alias l'ISA au volant de leur Clio S1600. Fred n'avait plus vu l'arrivée lors des six derniers rallyes. Le vaudois était poursuivi par un "chat noir" comme il aime à l'appeler puisque tous les rallyes réalisés en 2016, que ce soit avec Christian, mais également Pascal Perroud ou encore Marc Valliccioni se sont tous soldés par des abandons. C'est désormais de l'histoire ancienne puisque le duo remporte ici la catégorie et termine au 11ème rang du général suite à une pénalité de 20 secondes. Sans cette dernière, les portes du top ten leur étaient grandes ouvertes. En ISN, c'est le régional de l'étape Jonathan Rérat qui s'impose devant Julien Schopfer et Christophe Parriaux.

DSC 3828CP

En VHC, quatre pilotes étaient au départ. Après la prise de pouvoir des époux Schneeberger, ces derniers ont malheureusement dû rendre le carnet suite à une sortie de route le samedi matin. Eddy Bérard en profite pour leur ravir la plus haute marche du podium, tout en étant conscient à l'heure de l'arrivée finale que la puissance de sa BMW M3 n'était pas comparable aux Ford Escort d'Alain Rothlisberger (photo) et l'Opel Kadett d'Arnaud Biaggi qui se classent respectivement 2ème et 3ème.

DSC 1974CP

Et si les amateurs d'anciennes voitures de rallyes n'en ont que peu vu en compétition avec quatre engagés en VH, les Slowly Sideways en démonstration ont quant à eux fait le plein. 40 véhicules au départ, offrant aux spectateurs une page de l'histoire, comme avec cette Ford Escort WRC emmenée par l'équipage Gérard Nicolas / Laurent Métral.

DSC 3728CP

Prochaine manche du Championnat Suisse des Rallyes, ce sera les 2 et 3 juin à Aigle à l'occasion du Rallye du Chablais qui annonce d'ores et déjà la présence de Sébastien Loeb, le parrain de l'épreuve.

E-mail

Le 40ème Critérium en LIVE !

Pour suivre le Critérium Jurassien de la meilleure des manières, rendez-vous sur la page spéciale Critérium de ce site. Vous y trouverez toutes les infos utiles comme liste des engagés, horaires, carte des spéciales, etc.
Et pour suivre le rallye en LIVE, rendez-vous sur ces liens : LIVE TIMING MODERNE ou LIVE TIMING VHC.
inforallye.ch vous souhaite une excellente 40ème édition du Critérium Jurassien et vous donne rendez-vous aux bords des spéciales du Crité 2017 afin d'apprécier le magnifique spectacle qui nous attend durant 2 jours ! Bon rallye à tous.

17545620 10203000919259749 4708044200930286799 o

E-mail

Michaël Burri contraint de changer de monture pour le Crité

La liste des pilotes engagés en R5 lors du Critérium Jurassien est impressionnante. Pas moins de 9 pilotes tenteront de tirer leur épingle du jeu afin de se mettre en avant et qui sait, peut-être remporter cette 40ème édition, sous le soleil qui plus est. Parmi eux, le régional de l'étape, Michaël Burri, est contraint de changer de monture à quelques jours de l'épreuve. "Le team D-Max Ford ne peut se déplacer sur l'épreuve pour différentes raisons, ce qui fait que nous avons dû trouver une solution en dernière minute. Max Beltrami de chez D-Max Racing Citroën m'a donc proposé de rouler avec l'une de ses DS3 R5 qu'il a à la location" explique le principal intéressé. "Il faudra s'habituer à la nouvelle voiture, c'est pour cette raison que nous avons prévu une séance d'essai demain en France pour se mettre dans le bain. Nous ferons une quarantaine de kilomètres à cette occasion. L'essentiel de toute façon, c'est qu'on puisse être là!" détaille Michaël que l'on verra au départ du Critérium Jurassien affublé du numéro 7.

17240459 1132332840211820 6270259266733914411 o
Copyright : Clément Gilbert

E-mail

[CLIO R3T ALPS TROPHY] Opposition de générations !

Pour sa 40ème édition, les organisateurs du Critérium Jurassien ont tout mis en œuvre pour qu’elle marque les esprits et soit le théâtre d’une compétition digne de rang. Au menu des équipages présents, plus de 200 km de chronos composés de spéciales extrêmement rapides et parcourues, pour certaines d’entres-elles, à des vitesses moyennes affolantes de plus de 100 km/h. Si le cadre somptueux et vallonné du Jura helvétique et français est un terrain propice à la compétition, il recèle de nombreuses difficultés qui serviront de cadre à une opposition de générations pour la victoire de ce premier rendez-vous de la saison de Clio R3T Alps Trophy 2017 qui en compte cinq.
Fraichement auréolés de leur titre de Champion Suisse Rallye Junior 2016, Aurélien Devanthéry – Michaël Volluz ont coiffé la couronne avec autorité la saison dernière. Très rapide, sobre, efficace, le duo fait partie des favoris de ce premier rendez-vous. S’il n’a pas d’expérience au volant de la Clio R3T, l’équipage valaisan a démontré une capacité d’adaptation naturelle étonnante et bénéficie du fait que l’opposition, à l’exception d’Olivier Courtois – Hubert Risser, est dans le même cas que lui. Au volant de la Clio R3T officielle de Renault Suisse, préparée et dont l’exploitation technique est assurée par Chazel Technologie Course, Aurélien Devanthéry ne part pas totalement dans l’inconnue. « Nous avons pu effectuer une séance d’essai et nous rendre compte du fort potentiel de la Clio R3T même si nous avons roulé sous une forte pluie. Je me réjouis de découvrir son comportement dans le rapide et sur le sec, ce qui devrait être le cas lors de ce Critérium Jurassien. Nous bénéficions d’un programme officiel de quatre rallyes suite à notre titre la saison dernière grâce à Renault Suisse, Renault Sport Racing, Michelin Motorsport, Auto Sport Suisse et ETS Racing Fuels notamment. C’est un privilège qui nous permet d’aborder ce premier rendez-vous en gardant à l’esprit que tout ne se joue pas lors de cette manche. Face à nous nous avons des pilotes aux palmarès étoffés tels que Florian Gonon ou Olivier Courtois et je ne sais pas du tout si nous serons capable d’être dans le rythme ou non. Je dois me laisser le temps de comprendre mais je suis un compétiteur et j’espère que nous pourrons jouer aux avant-postes » conclut Aurélien Devanthéry. Titrés en junior, Michaël Volluz – Aurélien Devanthéry débutent leur programme 2017 au volant de la Clio R3T officielle de Renault Suisse
Pilote chevronné qui compte notamment à son palmarès un titre de vice-champion IRC Production Cup 2011 avec trois victoires en groupe N au Monte-Carlo, au Tour de Corse et au San Remo, un titre de champion suisse des rallyes 2009, Florian Gonon est à l’aise sur tout types de voitures. Navigué par Sarah Tharin, Florian Gonon s’aligne dans le Clio R3T Alps Trophy au volant d’une auto louée chez Automeca dont il prendra la mesure avant le départ du Critérium Jurassien. « Nous effectuons une séance d’essai ce jeudi et il me tarde de découvrir la Clio R3T. La partie s’annonce très intéressante au Critérium Jurassien. Aurélien Devanthéry est extrêmement rapide, Olivier Courtois n’est pas le premier-venu et a déjà évolué deux saisons avec la Clio R3T alors que Ismaël Vuistiner a réalisé de belles choses en championnat junior la saison dernière. Je me réjouis de participer à ce rallye dont la compétition pour la victoire s’annonce disputée » conclut Florian Gonon.
En lice pour remporter l’édition 2017 du Clio R3T Alps Trophy et décrocher la participation au Rallye Monte-Carlo 2018 offerte aux vainqueurs sur la Clio R3T officielle de Renault Suisse, Olivier Courtois – Hubert Risser se présentent au Critérium Jurassien avec cet objectif en point de mire. Compétiteur né, l’alsacien ne devrait pas se contenter de stratégies sur les routes jurassiennes même s’il avance : « Mon premier objectif est de terminer et de prendre du plaisir. Je ne connais pas le niveau précis de mes concurrents mais leur palmarès parlent évidemment pour eux. Comme à mon habitude, je vais rouler selon mon feeling et on verra ou nous nous situerons Hubert et moi ».  Face à la concurrence présente il est certain qu’Olivier Courtois mettra tout en œuvre pour réaliser une bonne performance et ne laissera pas passer la moindre opportunité de se hisser sur la plus haute marche du podium, ce n’est pas dans sa nature. Fort d’une solide expérience de la Clio R3T il est à suivre avec la plus grande attention !
En embuscade, Ismaël Vuistiner – Florine Kummer ont également pu prendre la mesure de leur nouvelle monture lors d’une séance d’essai sous la pluie. Le duo s’est hissé à quelques reprises au niveau d’Aurélien Devanthéry la saison dernière et a le potentiel pour bien figurer sur les routes jurassiennes. Avec trois manches à son programme 2017 pour le moment, Ismaël Vuistiner s’accorde le temps de cerner les spécificités et le potentiel de la Clio R3T. Il peut surprendre, ses compères au sein du Clio R3T Alps Trophy sont avertis ! Plus pragmatique et méthodique, Philippe Broussoux – Jessica Cornuz, après avoir acquis à l’intersaison une Clio R3T, entendent progresser au fil des kilomètres. Pour le duo le plaisir est primordial et la constance une approche qui devrait leur permettre d’engranger des points dans l’optique du classement final du trophée. Sur les routes rapides du Critérium Jurassien Philippe Broussoux entend franchir une étape dans l’apprentissage de l’exploitation de la Clio R3T, tel est son objectif.
Le départ du Critérium Jurassien est donné ce vendredi 7 avril à 18h00 à Saignelégier. Programme, parcours, horaires, cartes, etc. à découvrir sur la page spéciale Critérium de ce site.

13029615 590947411069041 9132489102777266620 o

E-mail

[JUNIOR] Réagir pour rester dans la course!

Deuxième manche d'un championnat qui en compte cinq, le Criterium Jurassien impose déjà aux candidats au titre de réagir s'ils entendent rester en position favorable pour coiffer la couronne. Cet impératif sportif doit se réaliser sur le tracé du Critérium Jurassien pour les opposants de Nicolas Lathion et Thomas Schmid, actuels leaders ex-aequo du championnat. Au programme de la 40ème édition de l'épreuve, disputée ce vendredi 7 et samedi 8 avril dans le cadre unique et splendide de l'arc jurassien, plus de 200 km de chronos répartis en treize épreuves chronométrées. Un terrain exigeant par l'extrême rapidité de son parcours et propice à une compétition qui devrait délivrer un spectacle de toute beauté grâce aux nombreux talents qui évoluent dans les rangs du championnat junior 2017 !
Auteurs d'une probante entrée en matière sur les routes du Rallye du Pays de Gier, Sacha Althaus - Lisiane Zbinden ont surpris en catégorie R1 pour leur premier rallye, avant d'être contraints à l'abandon sur sortie de route. A proximité de leur domicile, devant un public qui leur est acquis, l'équipage de Moutier entend très probablement revenir dans la course profitant d'un cadre qui leur est familier. Il est impératif pour eux de réduire l'écart avec les actuels leaders que sont Thomas Schmid - Cornel Frigoli. Très en verve sur les routes françaises, les saint-gallois, en s'imposant dès la première manche, ont confirmé leur statut de favoris. Solides mentalement, très véloces, ils ne cèdent jamais rien. Le duel s'annonce particulièrement intéressant d'autant qu'il devrait être arbitrer par Yoan Loeffler - David Rappaz, étonnants sur les routes du Gier. L'équipage de Bex pointe actuellement au 2ème rang de la catégorie R1 et, même s'ils n'ont jamais disputé l'épreuve jurassienne, sont plus que jamais en embuscade. Après des premiers tours de roues prudents pour leur premier rallye sur les routes du Gier, Audrey Dauphin - Santana Chesaux entendent poursuivre la découverte de la discipline en ne brûlant pas les étapes. Une approche empreinte de bon sens pour le seul équipage féminin engagé dans le Championnat Suisse Rallye Junior 2017.
Leaders au soir de la première étape du Rallye du Pays de Gier, Niki Bühler conforte son rang dès l'entame de la deuxième étape avant de commettre un petite erreur en matinée qui anéantit son très bon début de rallye. Le tessinois termine finalement 3ème mais confirme qu'il faut compter avec lui cette saison en catégorie R2. S'il concède quelques précieux points à Nicolas Lathion - Gaëtan Lathion (photo) actuels leaders ex.aequo du championnat, Niki Bühler, navigué cette fois par Gabriele Zanni, devrait tout mettre en oeuvre pour contenir les ambitions des valaisans sur le tracé jurassien. L'objectif n'est pas aisé, Nicolas et Gaëtan Lathion ont fait preuve d'une maturité qu'on ne leur connaissait pas sur les routes du Gier. S'ils poursuivent sur cette dynamique, alliant rapidité et gestion optimale de la course, le duo pourrait devenir l'équipage référence de la catégorie. Une esquisse de maturité qui demande à se confirmer dès ce vendredi 7 avril au départ de Saignelégier.
Deuxième de la catégorie R2, Jean-Marie Renaud - Yannick Schriber ont incontestablement franchi un palier sur les routes du Pays de Gier. Auteurs d'une performance de premier plan, les vaudois sont enfin récompensés de leurs efforts. Ils auront à coeur de confirmer sur les routes du Critérium Jurassien en jouant une place sur le podium de l'épreuve. S'ils associent le niveau auquel ils ont évolués il y a trois semaines à une belle régularité, ils ont une belle carte à jouer au championnat. Surprenants pour leurs premiers tours de roues en commun, qui plus est sur une voiture que le pilote étrennait pour la première fois, Jonathan Michellod - Stéphane Fellay ont laissé entrevoir un solide potentiel avant d'être trahis par leur manque d'expérience de la Peugeot 208 R2. Ils ont toutefois évolué aux avant-postes avant d'abandonner sur sortie de route. Les valaisans, qui connaissent parfaitement le tracé jurassien, devraient s'immiscer dans la lutte pour le podium, un résultat probant est un impératif pour eux s'ils souhaitent conserver leur chance de bien figurer au terme de la saison.
Un nouvel équipage effectue ses premiers tours de roues dans le Championnat Suisse Rallye Junior à l'occasion de ce Critérium Jurassien, Victor Darbellay - Charlène Bori. Les valaisans étrenneront pour la première fois une Peugeot 208 R2, qui plus est, sur un tracé qu'ils découvriront. Pour le duo l'échéance se profile avant-tour comme une opportunité de prendre la mesure de leur nouvelle monture dans l'optique de leur prochaine participation au Rallye Du Chablais et au Rallye International du Valais.
Le départ du Critérium Jurassien est donné ce vendredi 7 avril à 18h00 à Saignelégier. Programme du rallye , parcours et résultats en direct sont disponibles sur la page spéciale Critérium de ce site.

17498559 1894198544129278 284650551056286410 n

E-mail

La paire Rappaz/Beuret absente du Critérium

La guigne poursuit Joël Rappaz et Mélinda Beuret, sa navigatrice. Après l'incendie de leur 207 S2000 à l'occasion du Rallye International du Valais 2016, l'équipage franco-helvétique a été contraint à l'abandon en raison d'une casse moteur à l'occasion du Pays du Gier, le premier rallye de la saison. Après de longues heures de travail de tout le team JoSpeed pour remettre en état la voiture, il ne sera pas possible pour les deux compères de prendre le départ du rallye, cette fois-ci en raison d'ennuis de santé pour la navigatrice Mélinda. "Jo a tout mis en oeuvre a passé des heures entières à travailler sur la 207 S2000 pour pouvoir être au départ du Critérium. Désormais, c'est Mél qui a besoin de quelques réparations... En raison d'un accident, la navigatrice ne sera malheureusement pas apte à occuper le baquet de droite ce week-end" pouvait-on lire sur la page Facebook du team. Vraiment dommage et rageant. Mais le team Jo Speed annonce déjà leur présence au Rallye du Chablais, sur le rallye de Joël, le régional de l'étape.

17425951 585369125002829 8854753633758829421 n

E-mail