banner cimagine.jpg

riv bon

Retour gagnant d'Ivan Ballinari à l'occasion du Moscato Rally

Quatrième manche du Championnat Suisse de la discipline, le Moscato Rally a pris ses quartiers à Santo Stefano Belbo en Italie pour deux jours de course samedi et dimanche dernier. Treize concurrents helvétiques inscrits, finalement douze au départ - Craviolini étant forfait pour raisons personnelles - le nombre fatidique nécessaire à l'établissement du plein de points est juste franchi. En effet, en dessous de 12 partants helvétiques, la manche ne compte que pour la moitié des points. Petite spécificité particulière tout de même, ce nombre comprend tous les partants suisses, peu importe la catégorie. On pourrait donc imaginer - dans le scénario le plus fou - une dizaine de VHC et deux modernes dont une bonne vieille groupe N remportant les 35 points de la manche. Plutôt surprenant vous dites ?
Néanmoins, au-delà de ces particularités règlementaires, ce Moscato Rally aura offert un beau plateau en R5 avec quatre compatriotes suisses à la conquête des points de la victoire. Si Ivan Ballinari/Paolo Pianca prennent le leadership de l'épreuve lors de la première spéciale malgré des maux toujours importants pour le pilote après son opération, le duo tessinois doit laisser sa place à Olivier Burri/Anderson Levratti dans le deuxième chrono. Le pilote bernois s'en sort leader de la catégorie suisse devant les époux Schneeberger et Jonathan Scheidegger/Luc Santonocito. Ivan Ballinari/Paolo Pianca et Cédric Althaus/Jessica Bayard perdent quant à eux du terrain et se retrouvent aux 4ème et 5ème rang du général helvétique lors du deuxième chrono. Dans le dernier passage de cette spéciale de la journée, les duos précités juste avant reprennent du terrain mais n'arrivent pas à battre Olivier Burri/Anderson Levratti qui restent solidement en tête. Ils rentrent au parc mais n'y ressortiront pas. Un problème mécanique en serait la cause selon l'information divulgée par son copilote sur sa page Facebook. Néanmoins, selon le site www.autosprint.ch, "le bernois aurait changé les pneus avant la 3ème spéciale au moment où la pluie a commencé, ce qui n'est pas passé inaperçu par ses adversaires. La direction de course a rapidement sanctionné l'infraction de deux minutes de pénalité. Le lendemain, au moment du départ, le multiple champion suisse décide de jeter l'éponge car ses chances de podium se sont envolées en raison de cette pénalité et du peu de kilomètres encore disponibles, soit 53,5 kilomètres." Une information confirmée ce jour à inforallye.ch par le journaliste du magazine suisse-allemand sur place, Jürg Kaufmann. Burri out, c'est Ivan Ballinari/Paolo Pianca qui prennent les rênes de l'épreuve en signant d'ailleurs le 1er scratch, toutes nations confondues, de la deuxième journée.

37798238 2134293376853834 1414744093950476288 o
Ivan Ballinari connaissait le Moscato pour l'avoir parcouru l'an dernier et y avoir été leader avant une sortie de route
Photo, Lorenzo Cavallo

Par la suite, le tessinois ne sera pas inquiété par la concurrence suisse et restera devant en prenant à chaque spéciale quelques précieuses secondes sur son plus proche poursuivant, Cédric Althaus. Steeves Schneeberger/Isabelle Schneeberger quant à eux complètent le podium helvétique après avoir notamment touché une bordure dans la première spéciale, sans réelles conséquences pour la suite des opérations, malgré une suspension touchée.

37763930 1810382029039876 325252581926371328 o
Cédric Althaus et Jessica Bayard réalisent une belle opération avec leur Ford Fiesta R5
Photo, Gea Daldini

Au niveau du championnat, Jonathan Scheidegger/Luc Santonocito confortent leur bonne place au Championnat Suisse de Rallyes en restant sur le podium scratch, à la troisième place plus exactement, juste derrière Steeves Schneeberger et Ivan Ballinari. Désormais, l'écart entre les deux hommes au Championnat helvétique est de cinq petits points, de quoi offrir une fin de saison haletante puisqu'Ivan Ballinari a déjà "pris son joker" en étant absent du Rallye du Chablais alors que Steeves Schneeberger a scoré à tous les rallyes. La bagarre risque d'être belle sur les routes du Tessin à la fin août. A noter également la cinquième place finale de Kim Daldini au volant de sa Renault Clio R3C, son habituelle R3T ayant indisponible. Le tessinois signe ainsi 16.5 points, les premiers de sa saison en Suisse. L'ancien copilote de Bally, Roberto Amstutz, a tenté l'expérience du volant pour la première fois et s'ens sort avec les honneurs puisqu'il termine le Moscato Rally au volant de sa Renault Clio S1600 à la sixième place helvétique, devant un autre compatriote, Simone Tettamanti. Enfin, dernier classé, le duo Julien Schopfer / Mirjam Betschen qui conforte ainsi la place de leadeer de la Coupe Suisse des Rallyes. Le vaudois a 36 points d'avance sur son plus proche poursuivant le tessinois qui a fini juste devant lui, Tettamanti donc.

37664904 10217242740285231 6955077925255249920 n
La Clio S1600 de Roberto Amstutz
Photo, Fan's of Renault Clio S1600

Du côté du VHC, le seul concurrent helvétique à savoir Marc Valliccioni a dominé les débats. Accompagné par Marie-Josée Cardi dans le baquet de droite, le plus valaisan des corses termine l'épreuve avec plus de 2 minutes d'avance sur son plus proche poursuivant. S'il avait concouru avec les modernes, il aurait terminé quatrième helvétique. Prochaine manche du Championnat, le Rally del Ticino à la fin août.