Merci à nos fidèles partenaires qui soutiennent ce site!

    Merci à nos fidèles partenaires qui soutiennent ce site!

17 helvètes au départ du Cuneesi

A quelques jours de la prochaine épreuve du calendrier helvétique, la liste des engagés provisoire fait état de 17 équipages suisses engagés lors de cette manche - dont un VHC - ce qui permet de scorer en entier car le règlement des rallyes stipule qu'il faut un minimum de 12 partants pour que tous les points soient distribués. Il y aura donc bel et bien 35 points en jeu, des points qui reviendront très certainement à l'une des R5 engagées sur l'épreuve, à savoir les deux premiers du classement que sont Sébastien Carron (Ford Fiesta R5, photo) et Ivan Ballinari (Ford Fiesta R5). Dans cette conquête de la victoire finale, les deux hommes auront une concurrence aiguisée avec Nicolas Althaus (Skoda Fabia R5) qui a choisi cette épreuve comme entrainement à l'échelle 1:1 pour le Rallye du Valais à la fin octobre. Ballinari, qui a gagné à deux reprises l'épreuve dans le cadre du Championnat Suisse, est conscient du travail qui l'attend. "Nous aurons à notre disposition la Fiesta avec l'Evo 2 pour essayer de taquiner Sébastien Carron qui reste le plus rapide. Notre victoire au Tessin a été belle, mais quand il y a des ennuis mécaniques qui rentrent en ligne de compte (ndlr : Carron avait un problème de turbo), ce n'est pas très sportif. Sans cela, Carron aurait certainement été devant. Ici, au Cuneesi nous espérons nous battre avec lui à armes égales et nous donnerons le meilleur de nous-même pour gagner ce rallye qui nous échappe depuis 2011" détaille le tessinois, toujours à la recherche du Saint-Graal car malgré nombre de bons pilotes latins, aucun n'a ramené le titre du côté de la partie italophone du pays. Et ce Cuneesi sonne comme la dernière chance pour cette année. Sans une victoire sur ces routes, il sera difficile pour lui d'aller chercher le titre. En tout cas, en cas de victoire de Sébastien Carron, le titre lui reviendra, pour la deuxième fois consécutive et la troisième fois de sa carrière. Pour rappel, Carron avait gagné le Cuneesi lors de son dernier passage en Championnat Suisse, c'était en 2014. Mais Nicolas Althaus pourrait bien se mêler à la bagarre, voire à la victoire, tant il a démontré de belles dispositions en début de saison au volant de cette Fabia et qu'il a régulièrement été rapide sur les routes italiennes, il avait par exemple fini 2ème suisse en 2013.
Autre pilote en R5, et ce sera une grande première pour lui, il s'agit de Steeves Schneeberger et son épouse Isabelle qui prendront le départ de l'épreuve en Fiesta R5. Après un début de saison délicat avec des ennuis mécaniques sur leur Escort Cosworth et une sortie en historique lors du Critérium, le couple a décidé de renter dans la "cour des grands" avec une voiture aux performances éprouvées. Ils porteront le numéro 9 sur leurs portières.
Autre catégorie en lice sur ce rallye, c'est celle du Junior. Et bien heureusement diront les observateurs car sans eux, il n'y aurait que 9 partants et donc, il n'y aurait pas l'entier des points au Championnat. Mais revenons à nos moutons, ou plutôt nos Juniors qui sont au nombre de sept. Si Nicolas Lathion (Peugeot 208 R2) semble le favori de l'épreuve, il ne faut pas oublier ses principaux contradicteurs que sont Jean-Marie Renaud, Niki Bühler et Jonathan Michellod notamment, ce dernier lui ayant offert une belle bagarre lors du dernier Rallye du Chablais. Entre deux, Nicolas Lathion a participé à Rally for Smile sur le site des Casernes, ce qui a pu lui permettre de se remettre dans le bain, mais les pilotes sont unanimes. Il faut rouler, rouler et encore rouler pour ne pas perdre la main. Avec quelques mois de pause, il faut recommencer le travail et les premiers kilomètres ne sont jamais très faciles. Du côté du R1, la lutte entre Althaus et Girolamo devrait à nouveau se produire. Elle a déjà eu lieu sur les derniers rallyes, dont le Tessin hors Championnat Junior, mais où les deux équipages avaient décidé d'y participer. L'avantage avait finalement été à Guillaume Girolamo. Sera-t-il pareil sur les routes italiennes ? Réponse samedi soir à l'issue des 6 épreuves spéciales de ce Cuneesi cru 2017. Notons également la participation de Thomas Schmid en Twingo R1, lui qui est actuellement deuxième du Championnat Junior. Mais avec trois participants en R1 contre quatre en R2, le nombre de points en jeu ne sera pas le même et une victoire de Lathion suffira pour lui offrir le titre.
Le Rally Valli Cuneesi aura lieu le samedi 16 septembre dans la région de Dronero. Plus d'infos sur la PAGE SPECIALE CUNEESI de notre site, dont notamment les horaires, les cartes et la liste des engagés.

17807576 1255186224602266 692819517587380646 o

 

E-mail