Merci à nos fidèles partenaires qui soutiennent ce site!

    Merci à nos fidèles partenaires qui soutiennent ce site!

Bally au Monza Rally Show, entre plaisir et déception

Chaque année, l'un des événements les plus attendus pour tout amateur de rallye se déroule en Italie, sur le circuit de Monza à l'occasion du Monza Rally Show. Cette course, très populaire et qui accueille chaque année plusieurs centaines de milliers de spectateurs, n'a pas failli à la tradition cette année encore. Parmi tous les engagés, pour la plupart en R5, WRC, S2000 ou encore R3T : le tessinois Ivan Ballinari qui était au départ de l'épreuve au volant de sa Ford Fiesta R5. Le latin apprécie tout particulièrement cette épreuve qu'on peut qualifier d'original par rapport aux rallyes dits traditionnels. "Ce Monza Rally Show est vraiment très rigolo. Ce n'est pas un vrai rallye, mais c'est une fête du sport automobile qui commence le mercredi et se termine le dimanche! Voir tous ces spectateurs est incroyable! Ils sont tous là pour se faire plaisir et on n'a qu'une envie quand on voit ceci : faire le spectacle" explique Ivan Ballinari qui n'oublie pas le caractère particulier de cette épreuve. "Pour un pilote amateur comme moi, ce n'est pas aisé de jouer la gagne sur ce type d'épreuves car les compétitions sur circuit sont totalement différentes" complète Bally qui a d'ailleurs connu quelques difficultés en raison de la promiscuité avec ses adversaires. "Le résultat n'est vraiment pas à la hauteur. On a tout perdu à cause d'une touchette avec François Delecour (ndlr : roulant en Peugeot 208 R5). Il nous a tapé pour éviter d'être dépassé" explique, un brin encore énervé notre interlocuteur. "Avec son expérience, je pensais qu'il comprenait qu'une collision n'est pas l'objectif d'une manifestation du genre! Jusque-là on avait beaucoup joué ensemble et je trouve dommage perdre des places au classement à cause de cela." En clair, Ivan a dû sortir un tour avant la fin de la spéciale et a écopé ainsi d'un temps forfaitaire composé du moins bon temps des R5 auquel les organisateurs ont ajouté deux minutes. Autant dire qu'ainsi, le pilote tessinois n'a plus pu jouer quoi que ce soit. Philosophe, mais toujours sous le coup de ce mauvais pas, Ballinari complète son explication par "Rien de grave ! Il a juste perdu un de ces fans..."
Au-delà de cette déception, Ivan Ballinari est heureux, et ses sponsors aussi. "Pour le reste, on s'est vraiment fait plaisir et les sponsors ont bien aimé cela. Mon navigateur Andrea Togni en était à sa deuxième course et on a vraiment beaucoup rigolé ensemble. Et la famille Vortice est vraiment une fantastique équipe. Un top sponsor, comme notre team Roger Tuning ! A noter que nous sommes désormais en partenariat avec l'association Green Hope, une association active dans le spot pour la recherche contre le cancer" conclut Ivan Ballinari, de retour dans ses pénates tessinoises.

24785346 1993202494296257 8686688338521185194 o
Photo, Lorenzo Cavallo

E-mail